Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2008 3 04 /06 /juin /2008 10:38


nullJe reviens de Prague, capitale de la Tchéquie, où j’ai passé quelques jours de détente avec ma compagne.

Je pourrais évoquer le magnifique patrimoine architectural de cette ville et publier de belles photos, mais mon blog n’a pas vocation à ressembler à un carnet de voyage ni à un guide touristique. Je vous propose donc un autre style d’aperçu de cette remarquable cité.

 

Prague, c’est une ville où les employés municipaux balayent les feuilles mortes à l’aide d’un outil silencieux et qui ne dégage aucun gaz nocif : une sorte de large brosse surmontée d’un long manche, je ne sais pas si vous voyez...

...et où certains jours, quand il commence à faire chaud, un camion-citerne répand une bruine pour rafraîchir les passants ! J’ai aussi apprécié l’effort de la municipalité en matière de tri sélectif.

Il paraît que l’air est nettement plus pollué à Prague qu’à Paris. C’est possible. Difficile à dire. Plus de sulfates, moins de nitrates ? La vue était plutôt bien dégagée : pas de smog visible en cette fin de mai.

Prague, c’est aussi une capitale où un musée juif n’a pas besoin de sas de sécurité ni de portique de détection. C’est une ville où il n’est pas nécessaire d’interdire le stationnement devant les synagogues, ni d’y poster des policiers.

C
est là qu’on voit qu’en « République française », il y a vraiment quelque chose qui ne va pas.

Paradoxalement, la seule influence islamique que nous ayons pu constater se limite à la décoration de deux synagogues de style mauresque (pourtant construites par des Juifs ashkénazes).

Quant aux rares femmes en hijab que nous avons pu croiser, c’étaient des touristes.

D’ailleurs, s’il est une chose qui nous a choqués, c’est le comportement de certains touristes. Il y a ceux qui prennent la pose pour la photo souvenir dans le fameux cimetière juif, une main appuyée sur une pierre tombale et le sourire idiot aux lèvres. Il faut vraiment n’avoir aucun sens du sacré. Pire encore, ceux qui ne se gênent pas, malgré l’interdiction signalée à l’entrée, pour prendre des photos (au flash) dans l’ancienne synagogue Pinkas, transformée en mémorial de la Shoah (les murs sont recouverts des noms de près de 80 000 Juifs de Bohême et de Moravie morts à Terezin et à Auschwitz).

J’ai renoncé à aller visiter Terezin : l’excursion durait cinq heures. Or, manger sur place me paraissait inconvenant (surtout si c’était pour voir d’autres touristes se croire à Eurodisney et savourer leur sandwich ou siroter leur soda entre deux photos-souvenirs) ; d’un autre côté, en revenir à 14h30 sans avoir déjeuné n’était pas non plus pour moi une perspective envisageable. En ce moment, j’ai besoin de me nourrir...

La capitale de la Bohême, on y mange remarquablement bien, et pour pas très cher. Même en choisissant un restaurant ou une brasserie au hasard, nous n’avons jamais eu de mauvaise surprise. Essayez donc de faire de même à Paris, pour voir !

Le premier jour, nous avons déjeuné au Radost FX, un établissement à vocation multiple : c’est un bar, une boîte de nuit (réputée pour ses soirées de gays et de lesbiennes) mais c’est aussi un restaurant végétarien ! Avec des sièges spacieux à souhait et un décor très rococo. Et si je vous dis que nous avons été servis par deux jolies jeunes femmes en tenue très sexy ? Mmmmm...

J’ai constaté qu’à toute heure, chaque jour de la semaine, le trafic était fluide. Automobiles particulières, taxis, motos, autobus et tramways se croisent harmonieusement. Qu’est-ce que j’ai oublié ? Les piétons ? Nous en étions, et nous avons trouvé les automobilistes plutôt civils dans l’ensemble. Pourquoi une telle différence avec Paris, par exemple ?

Quant au métro, que nous avons pris à différentes heures de la journée, en semaine comme le week-end, il est très rapide et agréable, parfaitement propre et sans mauvaises odeurs. Pas de mendiants, pas d’importuns, personne pour vous casser les pieds ou les oreilles toutes les trois stations. Pas non plus d’immenses affiches publicitaires provocantes. Et vous savez quoi ? Les Tchèques, avant de monter dans le wagon, laissent d’abord les autres passagers descendre !

Partager cet article

Repost 0
Published by Marcoroz - dans Drôle de société
commenter cet article

commentaires

Naibed 28/01/2009 22:21

Pas besoin d'aller jusqu'à Prague pour trouver un métro propre, rapide et agréable. Une fois arrivée au bureau, même une snob comme moi laisse sa Cayenne S au garage et prend le métro, lorsqu'elle doit se déplacer à Bruxelles (sauf aux heures de pointe ...j'admets !)

Le Blog De Marcoroz

  • : Le blog de Marcoroz
  • Le blog de Marcoroz
  • : Un blog ... d'excellente tenue, tant sur le fond que sur la forme ... (Menahem) - Un des meilleurs blogs ... vos articles m'enchantent à chaque fois. (Pascal) - ... une belle plume, une vraie réflexion ... (Feenix) - ... rigueur, concision, et pas de langue de bois. (Spqr) - ... une œuvre de salubrité publique ... (Stella) - ... des idées et une approche intéressantes ... (Roland) - Beau, frais, lumineux comme ces rayons de soleil au matin ... (Pierre)
  • Contact

Libérez Pollard !

 Jonathan Pollard

Archives

עם ישראל חי

POUR SION JE NE ME TAIRAI PAS !
POUR JÉRUSALEM JE NE RESTERAI PAS SILENCIEUX ! (Isaïe 62:1)

Marcoroz