Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 23:50


Une liste « antisioniste » aux prochaines élections européennes, c’est la résurgence sur la scène politique française et européenne, pour la première fois depuis des temps que l’on croyait révolus, d’un antisémitisme affiché et racoleur.
Impossible de ne pas penser à l’affiche électorale d’un certain Adolphe Willette, « candidat antisémite » à Paris en 1889.

Nos responsables politiques se sont apparemment posé la question de savoir s’il était possible d’interdire une telle liste. Plus qu’apparemment, ils ont conclu par la négative. C’est déjà consternant.

Il y a, bien entendu, ce refus d’admettre que le vocable « antisionisme » ne recouvre rien d’autre que la haine des Juifs et que l’emploi de ce terme ne sert qu’à contourner les dispositions juridiques censées en interdire l’expression.

Observons l’affiche électorale de cette liste nauséabonde. Il ne peut échapper à personne que le personnage de gauche, avec sa barbe et son chapeau noir, est censé être un rabbin. Au premier abord, on peut penser que le triste sire qui dirige cette liste, un certain M’Bala (bis), y a placé un Juif, et qui plus est un rabbin, pour qu’on ne puisse pas dire que cette liste est antisémite ni que le judaïsme est visé.

Ce « rabbin », est le seul des quatre personnages à ne pas avoir son nom inscrit sur l’affiche. Quatre hommes sur la photo, trois noms seulement en légende. En d’autres termes, le « Juif » subit un traitement particulier, un traitement qui lui est réservé.

L’antisémitisme, c’est très exactement cela : réserver au Juif un traitement particulier. A qui chercherait encore une preuve d’antisémitisme, en voici une belle.

En ce qui me concerne, je doute que, dans la conception de cette affiche, l’on ait simplement voulu inclure un « rabbin » qui se proclame « antisioniste » pour signifier qu’on est « antisioniste et pas antisémite ». Observons bien la photo : l’homme sans nom est tout de même en retrait par rapport aux trois autres personnes.

Une autre interprétation peut donc être envisagée. Nous avons au premier plan trois candidats dont le programme est présenté comme la lutte contre un ennemi. Et cet ennemi, c’est le personnage situé pour ainsi dire à l’arrière-plan.

En 1889, M. Willette avait écrit sur son affiche : « (…) Il n’est pas question de religion, le Juif est d’une race différente et ennemie de la nôtre. Le judaïsme, voilà l’ennemi ! »

Ici, c’est le « sionisme » qui est censé être l’ennemi.

Ici non plus, « il n’est pas question de religion. »

Vraiment ?

Mais, au fond, qu’importe ? Vraiment, quelle différence ? 

Il s’agit d’une affiche officielle, qui figurera devant tous les bureaux de vote. Ce qui signifie, bien entendu, qu’elle est agréée par les autorités gouvernementales. Cela se passe en France, en 2009.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ahouva 20/01/2010 14:41


Le quatrième larron est Jean-Baptiste, ou plutôt Schmiel, Borreman, un ancien communiste converti et proche des Neturei Karta. Si son nom n'est pas intégré sur l'affiche électorale, c'est pour la
simple raison qu'il s'agit d'un parti français alors que ce bon Borreman est belge, c'est-à-dire non éligible. Dès lors, il n'est là que pour servir de caution aux trois têtes d'affiche, afin de
pouvoir dire que les candidats antisionistes sont tout sauf antisémites.


Marcoroz 20/01/2010 16:58



"il n'est là que pour servir de caution..." : c'est bien ainsi que je l'avais compris ! Même si j'ai proposé une autre interprétation, qui n'est finalement pas incompatible avec celle-ci.



feenix 30/08/2009 19:28

j'en reviens pas !!! photo montage ? non reellement la liste existe ????
au premier plan j'ai cru reconnaitre dieudonné, me trompé-je ???
justement je suis inscrite à une communauté dans laquelle un blog fait l'apologie de cet homme... j'ai voulu me désabonner de cette communauté mais impossible.. je cherche encore comment faire, le blog créateur de la communauté ne répond plus...
hum ?

Marcoroz 30/08/2009 19:38



Photo montage, absolument pas. Cette affiche est telle qu'elle a été placardée sur les panneaux électoraux, dans les quelques circonscriptions où cette liste s'est présentée. La liste a bien
existé et c'est bien de Dieudonné qu'il s'agit.

Pour votre désabonnement, je n'ai pas d'idée sur la manière de procéder.

C'est amusant, je venais justement de retourner poster sur votre blog au moment où je me suis aperçu que vous étiez en train de poster sur le mien !  :-) 



Elisabeth.b 14/06/2009 21:16

Ce nom absent, effacé est la première chose qui m'a frappée. Quant à l'antisionime... Le désaccord sur la politique d'un État ne s'est jamais exprimé ainsi. S'il y a eu par le passé l'anticolonialisme, l'anticommunisme, ils ne remettaient pas en cause la légitimité des pays concernés. Certains de leurs choix oui. Le mot s'apliquait indifférement à la France, au Portugal, à la Grande Bretagne. Pour Israël on exprime un rejet beaucoup plus profond.
Il y a un moment que le stade de la critique nécessaire de tout gouvernement a été franchi. Cette obsession d'Israël, quoiqu'il se passe de par le monde...
Ceux qui l'ont encouragée ont ouvert le chemin à ce M'bala M'bala and Co.

Bellar 10/06/2009 21:57

Pour ma part je pense que l'on peut être de gauche en Israêl et regretter la politique des implantations de son pays : ces gens là ne sont pas antisémites.ILs ne sont simplement pas clairvoyants.
Si en Diaspora, on condamne avec acharnement et on conteste l'établissement des implantations sous le prétexte fallacieux qu'Israël n'a aucun droit, que l'on soutient contre vents et marées les palestiniens sans aucun discernement : pour moi c'est clair c'est de l'antisémitisme, c'est-à-dire de l'antijudaïsme (qui ne dit pas son nom), déguisé en antisionisme.

Esther 09/06/2009 19:01

finipe- etre antisioniste c'est etre contre le projet politique du peuple juif; celui de la creation de l'etat d'Israel- celui qui est antisioniste est contre l'existence meme de l'etat d'Israel; ce qui ne semble pas etre ton cas-
critiquer les implantations ou la politique de l'etat d'Israel n'est pas etre antisioniste!
donc au vu de cet eclaircissement tu comprendras mieux que les personnes qui denoncent la creation de l'etat d'Israel ou le combattent, sont essentiellement des antisemites qui revent de la destruction d'Israel-
amitie et shalom de Tel Aviv

Le Blog De Marcoroz

  • : Le blog de Marcoroz
  • Le blog de Marcoroz
  • : Un blog ... d'excellente tenue, tant sur le fond que sur la forme ... (Menahem) - Un des meilleurs blogs ... vos articles m'enchantent à chaque fois. (Pascal) - ... une belle plume, une vraie réflexion ... (Feenix) - ... rigueur, concision, et pas de langue de bois. (Spqr) - ... une œuvre de salubrité publique ... (Stella) - ... des idées et une approche intéressantes ... (Roland) - Beau, frais, lumineux comme ces rayons de soleil au matin ... (Pierre)
  • Contact

Libérez Pollard !

 Jonathan Pollard

Archives

עם ישראל חי

POUR SION JE NE ME TAIRAI PAS !
POUR JÉRUSALEM JE NE RESTERAI PAS SILENCIEUX ! (Isaïe 62:1)

Marcoroz