Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2009 6 25 /07 /juillet /2009 18:26

 

par Yashiko Sagamori - (traduit de l'anglais par Marcoroz)

Voilà un sujet vraiment très chaud. Un lecteur a adressé un courrier à Zack pour lui demander ce qui l’avait amené à la conclusion que
la vie sexuelle des paysans azéris était particulièrement pitoyable. Après quelques échanges approfondis avec moi sur ce sujet passionnant, Zack s’en est lassé et m’a délégué le soin de répondre.

D’après mes très modestes connaissances concernant la sexualité de la gent masculine, je ne peux pas croire qu’un homme heureux puisse être captivé par le spectacle de deux chiens errants en train de s’accoupler. Pour la plupart d’entre nous, nous considérons le voyeurisme comme une chose malsaine, même lorsque les créatures qui en font l’objet sont des êtres humains. Quelle sorte d’existence devait donc être celle de ces individus pour qu’ils se mettent à mater des chiens sans avoir l’impression que quelque chose d’important leur échappait ? Comme par exemple avoir honte d’eux-mêmes ?

nullZack m’a raconté un autre fait encore dont il avait été le témoin à Bakou. Il y avait un vieil homme qui demeurait assis continuellement au même endroit, au coin d’une place, avec une pile de feuilles de papier pelure, un crayon et une photo jaunie représentant une femme en sous-vêtements. Pour cinq roubles (ce qui, à l’époque, représentait une somme petite mais non négligeable), il recouvrait la photo d’une feuille de papier pelure, traçait les contours de la femme en omettant les sous-vêtements et remettait le dessin à son client. Moyennant un supplément, il ajoutait quelques petits mais importants détails qui ne figuraient pas sur l’original. Il y avait toujours devant lui une queue, formée d’hommes attendant patiemment leur tour d’être servis. Même si vous saviez que la pornographie était strictement interdite en Union Soviétique, vous serez probablement d’accord avec la conclusion de Zack que seule une sorte de société très spéciale peut engendrer une clientèle pour ce genre d’activité artistique.

J’aimerais ajouter à ce débat ma propre théorie. Quand un homme traite les femmes de sa famille comme du bétail, alors, chaque nuit, c’est avec un animal domestique qu’il va au lit. Je ne crois pas que cela puisse lui apporter autant de satisfaction que d’aller au lit avec une femme qu’il aime, à supposer qu’une telle faiblesse puisse être considérée comme pardonnable dans la société qui a fait de lui ce qu’il est.


Yashiko Sagamori est consultante en informatique à New York.


© 2006 - Yashiko Sagamori -
http://middleeastfacts.com/yashiko/ 
© 2009 - Marcoroz pour la traduction

Partager cet article

Repost 0
Published by Marcoroz - dans Un monde de fous
commenter cet article

commentaires

Michelle 29/08/2009 07:15

J'aime bien la photo du chien
Elle est reposante..pas que pour lui

Marcoroz 29/08/2009 10:57



J'adore ce genre de chien...



Yéhoudi 31/07/2009 13:58

faudrait que je m'installe libraire chez eux

juste deux ou trois auteurs

Mirbeau,Appolinaire,Sade,

traduits en Azéri française

Marcoroz 31/07/2009 21:18



Mirbeau, ou Mirabeau ? Bah, du moment que c'est finalement beau...

Azérie, de me voir si belle en ce miroir...



Le Blog De Marcoroz

  • : Le blog de Marcoroz
  • Le blog de Marcoroz
  • : Un blog ... d'excellente tenue, tant sur le fond que sur la forme ... (Menahem) - Un des meilleurs blogs ... vos articles m'enchantent à chaque fois. (Pascal) - ... une belle plume, une vraie réflexion ... (Feenix) - ... rigueur, concision, et pas de langue de bois. (Spqr) - ... une œuvre de salubrité publique ... (Stella) - ... des idées et une approche intéressantes ... (Roland) - Beau, frais, lumineux comme ces rayons de soleil au matin ... (Pierre)
  • Contact

Libérez Pollard !

 Jonathan Pollard

Archives

עם ישראל חי

POUR SION JE NE ME TAIRAI PAS !
POUR JÉRUSALEM JE NE RESTERAI PAS SILENCIEUX ! (Isaïe 62:1)

Marcoroz