Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 21:48

 

 

Ce matin, j’étais invité par le président de la République. Il m’avait même prié de lui faire l’honneur de ma présence. J’ai répondu à sa prière et je lui ai fait cet honneur.

 

10-07-14-002.jpgQue dire d’original sur un défilé militaire ? En assistant à cette belle parade, je me suis fait cette réflexion que les pacifistes étaient dans le meilleur des cas des désaxés. La guerre, ce n’est pas beau ? Peut-être, mais les chevelus qui scandaient « Faites l’amour, pas la guerre » et autres slogans pacifistes il y a quarante ans retardaient… d’une ou deux guerres.

 

En France, le plus puissant mouvement pacifiste de l’histoire moderne aura sans doute été celui qui, inspiré par le traumatisme de la Première Guerre mondiale, a abouti à la collaboration. D’après l’historien Simon Epstein, c’est paradoxalement l’horreur de la guerre qui a conduit un certain nombre de personnalités à approuver la politique de capitulation du maréchal Pétain et à devenir collabos, voire même Waffen S.S.

 

En réalité, tout a déjà été dit sur le pacifisme, depuis le proverbe latin « Si tu veux la paix, prépare la guerre » jusqu’à la remarque du président Mitterrand « Les SS-20 sont à l’Est et les pacifistes à l’Ouest (voir aussi l’ouvrage La Force du vertige d’André Glucksmann).

 

Entendre encore parler de « paix » au Proche-Orient, c’est vraiment fatiguant. Face à un ennemi qui veut vous détruire, il ne doit pas être question de paix. Israël doit continuer à se battre, tout simplement parce qu’il n’a pas le choix. À ceux qui bêlent des inepties du genre « il faut tendre la main », je demande si les Alliés ont tendu la main aux nazis, ou les nazis aux Alliés, et si les Japonais ont tendu la main aux Américains, ou les Américains aux Japonais. À ma connaissance, ce n’est pas ainsi que la Seconde Guerre mondiale s’est terminée et que la « paix » est arrivée. La paix, c’est quand l’ennemi, écrasé sous les bombes, capitule sans conditions.

 

10-07-14-104.jpgCertains voudraient un monde sans guerres et sans armées ? Pourquoi pas, mais à condition de commencer par désarmer les dictatures et autres régimes totalitaires, notamment certains pays arabes et musulmans, et puis aussi, bien sûr, les deux superpuissances qui rivalisent de stratégies folles et destructrices. Il n’y a aucune raison de commencer par la France (ni par l’Occident de façon unilatérale).

 

Dans le même ordre d’idées, et comme le rappellent certaines réactions à mes deux derniers billets, il y a des gens qui voudraient un monde sans religions. Là encore, pourquoi pas, mais à condition de supprimer d’abord celle qui fait le plus de dégâts dans le monde actuellement, et de supprimer ensuite celle qui en a fait autant il y a quelques siècles : il importe de procéder dans un ordre cohérent. Je rappellerai tout de même que chacune de ces deux religions revendique plus d’un milliard d’adeptes. 

 

C’est là qu’on mesure à quel point l’expression de ce genre d’utopie équivaut à parler pour ne rien dire.

 

Pour en revenir au défilé de ce matin, j’ai surtout regretté d’avoir oublié que la météo était de loin la plus fiable des informations délivrées par nos médias. C’est ainsi que j’ai fait partie de ceux qui, trompés par un temps magnifique en tout début de matinée, n’avaient pas pris de parapluie, si bien qu’au retour, on voyait mes poils à travers ma chemise et mon pantalon.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marcoroz - dans Pan dans les dents
commenter cet article

commentaires

gilbertilo 29/10/2010 17:15


Bien sur,quand je dis,l'argent il ne s'agit pas de la sonnante et trébuchante,mais bien de la suprématie.Quand aux conflits combien sont encouragés,dans les salons feutrés.


Marcoroz 29/10/2010 17:57



La suprématie ? Le pouvoir, en somme. Ce n'est pas la même chose que l'argent. Ce n'est pas la même notion.



gilbertilo 28/10/2010 20:31


POUR la guerre..........l'industrie militaire eest tellement florissante,alors pourquoi se priver d'un petit conflit.Le monde est plein de contradictions,seul l'argent fédère.Le fric n'a pas de
religion.


Marcoroz 29/10/2010 10:23



Je pense qu'il y a un vice dans ton raisonnement : à mon avis, ce n'est pas parce que l'industrie militaire est florissante qu'il y a des conflits. C'est parce qu'il y a des conflits qu'elle est
florissante.


 


Il n'y a pas que l'argent en jeu. Loin de là, même. Bien souvent, les conflits sont plutôt liés au contrôle des approvisionnements en hydrocarbures, au contrôle des armes nucléaires... ou
bien, à une idéologie.


 


Il arrive aussi que l'on fasse la guerre tout simplement pour se défendre, pour ne pas se laisser envahir, soumettre, voire anéantir.   



Sala 26/08/2010 16:35


La défense de la paix n'a pas de prix, la religion est sacrée et personne ne peut l'effacer ou, la remplacer, seulement la pratique de la religion doit rester dans son cadre privé, tout en
respectant la croyance des autres! ça c'est ma conception personnelle et non celle des extrémistes!


Marcoroz 14/09/2010 21:07



Si la religion est sacrée, comment se fait-il que les Jordaniens aient détruit la synagogue Hourva de Jérusalem en 1947 ? Comment se fait-il qu'ils aient profané les tombes juives pour en
faire des pissotières ?


 


Si la religion est sacrée, comment se fait-il que des synagogues soient profanées de temps à autre en Algérie et ailleurs dans le reste du monde arabe ? Comment se fait-il que les Arabes de
Gaza, au moment où les Israéliens se sont complètement retirés, aient détruit la synagogue de Goush Katif par exemple ?


 


Comment se fait-il que les soi-disant "Palestiniens" aient saccagé le tombeau de Joseph ?


 


Comment se fait-il que les Talibans aient dynamité les Bouddhas de Bamyan ?


 


Tous ces actes de profanation (et j'en oublie un certain nombre) ont été perpétrés par des gens qui se réclamaient de l'islam, cette religion si respectueuse des autres... 



Dave 29/07/2010 09:28


Excellent article, bien construit et très bien argumenté ! Je souscris des deux mains !


Chr.Borhen 15/07/2010 18:58


Aimer les militaires c'est comme aimer les boulangers : ça ne veut rien dire. En revanche, tout comme moi je suis sûr que vous aimez le bon pain, et l'humour aussi.


Marcoroz 15/07/2010 19:30



C'est tout à fait cela, Christophe. J'aime le bon pain et j'aime l'humour (le bon). Simplement, il me fallait un titre, et j'ai naturellement pensé à cet air célèbre de la Grande duchesse de
Gerolstein ! J'aime aussi être légèrement provoquant, parfois.



Le Blog De Marcoroz

  • : Le blog de Marcoroz
  • Le blog de Marcoroz
  • : Un blog ... d'excellente tenue, tant sur le fond que sur la forme ... (Menahem) - Un des meilleurs blogs ... vos articles m'enchantent à chaque fois. (Pascal) - ... une belle plume, une vraie réflexion ... (Feenix) - ... rigueur, concision, et pas de langue de bois. (Spqr) - ... une œuvre de salubrité publique ... (Stella) - ... des idées et une approche intéressantes ... (Roland) - Beau, frais, lumineux comme ces rayons de soleil au matin ... (Pierre)
  • Contact

Libérez Pollard !

 Jonathan Pollard

Archives

עם ישראל חי

POUR SION JE NE ME TAIRAI PAS !
POUR JÉRUSALEM JE NE RESTERAI PAS SILENCIEUX ! (Isaïe 62:1)

Marcoroz