Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 14:11

  

Dans un échange de courriels sur un sujet sans rapport direct avec ce qui va suivre, un monsieur ayant visité mon blog m’écrit : « [J]e pense qu’il est prudent que nous évitions d’aborder le conflit israélo-palestinien. » Sage réflexion, de la part d’une personne qui a remarqué mes positions diamétralement opposées aux siennes sur ce sujet sensible.

 

Il faut croire que c’est plus fort que lui, car il ajoute aussitôt : « [J]e suis […] anti-sioniste et je n’admets pas qu’un peuple qui a tant souffert puisse en faire souffrir un autre. » Comme disait John Cleese, Don’t mention the War !


Passons sur le côté erroné (ou mensonger) de cette assertion, sur lequel je n’ai pas besoin de revenir.

 

Ce monsieur admet donc qu’un peuple qui n’a pas spécialement souffert puisse en faire souffrir un autre. Ne pas avoir souffert donnerait donc le droit de faire souffrir autrui, tandis que si vous avez-vous-même souffert, alors on doit vous refuser ce droit, à vous et à vous seul.

 

Bien évidemment, quand vous lui mettez sous les yeux la logique absurde qui sous-tend son propos, il vous répond qu’il n’admet cela d’aucun peuple. Mais dans ce cas, pourquoi fait-il entrer en ligne de compte le passé du peuple dont il est question ? Et pourquoi réserve-t-il ce genre de commentaire au seul cas d’Israël ?

 

BDV-fev-09-a.jpgEn outre, ceux qui prétendent refuser un « droit » aux Juifs (et à eux seuls) sous prétexte qu’ils ont souffert, tiennent bien souvent le raisonnement inverse à propos d’autres nations ou d’autres populations. Certains trouvent des circonstances atténuantes aux pires régimes despotiques et aux agresseurs les plus cruels, sous prétexte que ce sont d’anciens colonisés. Quant aux « Palestiniens », justement, on leur pardonne tout, y compris les attentats-suicides contre des civils et les assassinats d’enfants. Il faut les comprendre, les pauvres, ils ont souffert.

 

Ou bien, ils tiennent ce raisonnement inverse à propos des criminels et des délinquants dans la société où ils vivent (en l’occurrence, en France) : ils leur trouvent des circonstances atténuantes, en raison de leur enfance malheureuse – voire même, en raison du passé supposé douloureux de leur famille d’anciens colonisés. Pour tous ceux-là, au contraire, avoir souffert donnerait des « droits ». La contradiction ne semble pas les gêner outre mesure.

 

Le refus exprimé par ce monsieur ne porte pas sur le fait (fantasmé) qu’une souffrance serait infligée à quelqu’un, mais sur l’identité de celui qui est censé l’infliger. En d’autres termes, il réserve un critère de jugement très particulier – ce que l’on appelle appliquer deux poids et deux mesures – à ce « peuple qui a tant souffert ». Il importe aussi de noter que le peuple en question, le « peuple qui a tant souffert », n’est pas le peuple israélien, mais le peuple juif.

 

Loin de moi l’idée de qualifier ce monsieur, particulièrement sensible à la souffrance des Juifs, d’antisémite. Mais comme je le disais plus haut, il y a quelque chose qui est plus fort que lui. Car enfin, appliquer deux poids et deux mesures selon qu’il s’agisse des Juifs ou d’une autre population (et ce, en défaveur des Juifs), quel est le terme pour qualifier cela ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pat Quartier 29/11/2011 15:13

Eh ben les amis (antisionistes)de Marcoroz ne sont pas mes amis.

Marcoroz 29/11/2011 15:16



Ce ne sont pas les miens non plus !



Le Blog De Marcoroz

  • : Le blog de Marcoroz
  • Le blog de Marcoroz
  • : Un blog ... d'excellente tenue, tant sur le fond que sur la forme ... (Menahem) - Un des meilleurs blogs ... vos articles m'enchantent à chaque fois. (Pascal) - ... une belle plume, une vraie réflexion ... (Feenix) - ... rigueur, concision, et pas de langue de bois. (Spqr) - ... une œuvre de salubrité publique ... (Stella) - ... des idées et une approche intéressantes ... (Roland) - Beau, frais, lumineux comme ces rayons de soleil au matin ... (Pierre)
  • Contact

Libérez Pollard !

 Jonathan Pollard

Archives

עם ישראל חי

POUR SION JE NE ME TAIRAI PAS !
POUR JÉRUSALEM JE NE RESTERAI PAS SILENCIEUX ! (Isaïe 62:1)

Marcoroz