Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 10:17

Il y a une bonne dizaine d’années, j’avais participé à une journée de protestation pacifique contre l’enfouissement des déchets nucléaires sur le site de Bure, aux confins de la Meuse et de la Haute-Marne. Plusieurs associations, entre autres Greenpeace, étaient parties prenantes.

Des stands avaient été installés sur une terre desséchée, cruellement déboisée et parsemée d’herbes sauvages : un paysage plutôt austère, surtout par contraste avec les forêts environnantes, mais en même temps dépaysant par ce temps d’été : pour un peu, je me serais cru sur un autre continent.

Bure.jpgUn restaurant végétalien de campagne avait été installé. Tout y était conçu pour une efficacité maximum. Chacun, à son tour, prenait un plateau sur une pile, trouvait les couverts à portée de main, faisait ensuite un ou deux pas pour se servir dans les hors-d’œuvre, puis, en continuant, arrivait aux plats chauds, etc. Après le repas, on rapportait son plateau et on lavait sa propre vaisselle dans trois bacs successifs : le premier bac servait à nettoyer grossièrement la vaisselle, le deuxième bac permettait de la nettoyer plus complètement, et le troisième, de la rincer. On rangeait ensuite les assiettes et les couverts lavés sur un égouttoir situé dans le prolongement des trois bacs et qui jouxtait la réserve de couverts à la disposition des nouveaux arrivants, et la boucle était bouclée. Naturellement, les déchets étaient triés et recyclés. Tout cela était réglé comme du papier à musique. C’est bien évidemment à une équipe de jeunes Allemands qu’on devait cette organisation admirable.

Dans l’après-midi, une marche avait été organisée jusqu’au village voisin.

Sur le chemin du retour, tout en marchant, j’avais soudain entendu derrière moi des voix qui chantaient Osseh shalom (un chant juif bien connu, tiré de la liturgie). J’avais alors ralenti le pas.

C’est ainsi que j’ai fait la connaissance de ............., un Juif champenois dont la famille était originaire du midi. Nous avons naturellement parlé de nos préoccupations communes, et ............. m’a appris quelques détails concernant la campagne mondiale de haine alors orchestrée contre le Premier ministre israélien Ariel Sharon, et à travers lui, contre la nation juive.

J’avais renoncé depuis longtemps déjà à lire la presse et à suivre les « informations » à la télévision et à la radio, mais je n’étais pas encore un adepte de l’Internet, et ce jour là, grâce à ............., j’ai pris davantage conscience de la gravité de la situation. Ce moment à Bure aura sans doute été un des déclics à l’origine de mon militantisme actuel pour la défense d’Israël.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Le Blog De Marcoroz

  • : Le blog de Marcoroz
  • Le blog de Marcoroz
  • : Un blog ... d'excellente tenue, tant sur le fond que sur la forme ... (Menahem) - Un des meilleurs blogs ... vos articles m'enchantent à chaque fois. (Pascal) - ... une belle plume, une vraie réflexion ... (Feenix) - ... rigueur, concision, et pas de langue de bois. (Spqr) - ... une œuvre de salubrité publique ... (Stella) - ... des idées et une approche intéressantes ... (Roland) - Beau, frais, lumineux comme ces rayons de soleil au matin ... (Pierre)
  • Contact

Libérez Pollard !

 Jonathan Pollard

Archives

עם ישראל חי

POUR SION JE NE ME TAIRAI PAS !
POUR JÉRUSALEM JE NE RESTERAI PAS SILENCIEUX ! (Isaïe 62:1)

Marcoroz