Par une matinée de 2006 que je voulais studieuse, je me retrouve inévitablement déconcentré, pris au dépourvu par l’effroyable vacarme d’un souffleur sous mes fenêtres.

 

Mes lecteurs habituels savent ce que je pense de ces engins de mort et de ceux qui les ont conçus, les fabriquent ou les utilisent. Ils se doutent que dans ces moments, il me vient des envies de meurtre.

 

Ce jour là, je ne passe pas à l’acte. Je ne me sens pas en position de force, faute d’un soutien suffisant au sein de la société.

 

À ce propos, je me perds en conjectures. Est-ce que personne d’autre ne travaille ? Le pâté d’immeuble serait-il déserté ? Ou bien, est-ce que je vis dans un monde de sourds ?

 

Se peut-il que je sois le seul, dans ce pays de soixante millions d’habitants, à être dérangé par le bruit et les vapeurs d’essence ?

 

Pour en avoir le cœur net, je lance une requête sur Google. Parmi les premiers résultats, je découvre un article fort bien documenté, publié sur un forum, expliquant l’inanité de ces engins et leurs nuisances.

 

J’ignore qui est l’auteur de cet article (je n’ai pas remarqué son pseudo, pourtant affiché dans la partie droite de l’écran), mais s’il réside en France, nous sommes donc au moins deux. Je me sens un peu moins seul. Je lui écris un petit mot d’encouragement.

 

Un peu plus tard dans la journée, je reçois un e-mail de mon frère, dans lequel il s’amuse à me vouvoyer à son tour.


Voir les 0 commentaires - Proposer un commentaire intelligent
Retour à l'accueil

Le Blog de Marcoroz

  • Retour à la page d'accueil
  • Partager ce blog
  • Le blog de Marcoroz
  • : Un blog ... d'excellente tenue, tant sur le fond que sur la forme ... (Menahem) - Un des meilleurs blogs ... vos articles m'enchantent à chaque fois. (Pascal) - ... une belle plume, une vraie réflexion ... (Feenix) - ... rigueur, concision, et pas de langue de bois. (Spqr) - ... une œuvre de salubrité publique ... (Stella) - ... des idées et une approche intéressantes ... (Roland) - Beau, frais, lumineux comme ces rayons de soleil au matin ... (Pierre)

Libérez Pollard !

 Jonathan Pollard

עם ישראל חי

POUR SION JE NE ME TAIRAI PAS !
POUR JÉRUSALEM JE NE RESTERAI PAS SILENCIEUX ! (Isaïe 62:1)

Marcoroz

Recommander

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés