Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 17:15

Depuis quelques mois, une grande publicité est faite autour d’un certain monsieur. Depuis qu’il a publié un livre (P.S.: même pas un vrai livre, plutôt un fascicule), cette publicité est même devenue quotidienne. On ne manque pas de nous préciser que le monsieur en question a été ambassadeur (comme Otto Abetz), que c’est un ancien résistant (comme Michel Droit) et même un ancien déporté (comme Paul Rassinier), qu’il a des origines juives (comme Adolf Hitler*) et qu’il a participé à la rédaction de la Déclaration des droits de l’Homme (comme j’ai participé à la rédaction du Kâmasûtra).

Gaza-Fruits.jpgLe jour de l’an civil (un jour de l’an si vil), le journal de la radio (d’État) ne trouvait rien de plus important à annoncer (mais en omettant ce que j’ai écrit entre parenthèses) et ajoutait une information très importante, à savoir que neuf cent mille exemplaires avaient déjà été vendus (ou j’ai mal entendu). J’ai failli dire du mal de tous ces acheteurs, mais… oups ! Ce serait oublier que mes propres parents (mes chers parents), entre un concert classique et une exposition de tableaux de maîtres, gobent avec ravissement les inepties de Jacques Attali, se pâment en lisant les éditoriaux de BHL (P.S., 2012 : plus maintenant) et admirent Arlette Chabot. Ce serait oublier que la plus grande partie de ma famille continue de voter à gauche. Ce serait oublier que la femme d’un rabbin libéral, à Paris, est fana de Caroline Fourest. Ce serait oublier tous ces faiseurs de pignon sur rue (on dit ça, je crois ?) qui affirment que Mohamed Al Dura est bien mort sur les images montrées par France 2 le 30 septembre 2000 et qui sont, paraît-il, des gens très respectables.

090613155705bNqS.jpgAlors, je me dois de respecter tous ces gens qui achètent le livre en question, même si l’auteur rend le seul Israël (superficie : 5 % de la superficie de la Papouasie-Nouvelle-Guinée ou si vous préférez, moins de la moitié de la Bosnie-Herzégovine, population : à peine moins que Hong-Kong) responsable de presque tout ce qui ne va pas dans le monde (il ne pouvait pas tout mentionner, le petit livre serait devenu un énorme pavé indigeste).

Finalement, pourquoi ne publierais-je pas un best-seller, moi aussi ? Suis-je plus bête que ce nonagénaire ? Pourquoi continuer à vivoter à la petite semaine, alors que je pourrais, moi aussi, avoir du succès, rafler des prix et gagner des millions ?

La recette est pourtant simple. Il suffit de taper sur Israël. Être un ancien ambassadeur, un ancien ceci, un ancien cela ? Pas nécessaire. Le talent ? Non plus. Être juif, en revanche, ou passer pour tel, est un atout : un Juif qui dit du mal d’Israël, ça se vend bien, Coco !

0906131557053GY1.jpgC’est décidé, je vais écrire un petit livre dans lequel j’expliquerai qu’Israël est un État colonial et raciste (c’est même le seul : qui a jamais entendu parler, dans la presse, à la radio, à la télé, d’un État qui serait colonial ou raciste, ou l’un et l’autre, en dehors de l’État juif ?).

 J’ajouterai que Gaza est un camp de concentration (c’est vrai, regardez les photos ci-dessus et ci-contre), et que les victimes d’hier sont devenues les bourreaux d’aujourd’hui (ce qui prouve, au passage, qu’elles n’ont pas été exterminées).

Oui, à partir de maintenant, je suis antisémioni... antisionémite... zut, comment ils disent, déjà ? Ah, oui, « antisioniste ». Voilà, c’est ça, « antisioniste ».

Ce serait trop bête de s’en priver plus longtemps, alors qu’il y a tant à gagner !

Boycottons Israël ! Faisons pression sur Israël ! Condamnons Israël ! À bas Israël !

Et à moi la gloire, à moi les plateaux de télévision, à moi les micros et les caméras, à moi la fortune, à moi l’argent en masse !

 

* Dont le grand-père paternel « biologique » était peut-être juif, personne aujourd’hui ne peut le confirmer ni l’infirmer (et il figure comme il se doit sur ma liste). Quoi qu’il en soit, je n’ai pas participé à la rédaction du Kâmasûtra.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

siméon 15/03/2012 20:00

Vu comme ça, je comprends, c'est juste !

siméon 15/03/2012 15:17

Pardonnez-moi si je vous offense, mais ce n'est pas mon intention ! je veux comprendre,je veux savoir, et discuter. Ce n'est pas ma faute si je ne suis pas née dans ce contexte certainement
douloureux, et donc ignorante de certaines choses. La raison, d'accord, mais je réfléchie aussi avec mon coeur. L'émotion est aussi une forme d'intelligence, il y a des tas de formes
d'intelligence.

Marcoroz 15/03/2012 16:12



C'est vrai. Mais n'oubliez pas qu'il est bien plus facile de manipuler les gens en sollicitant leurs émotions qu'en faisant appel à leur raison.


 


Écrire que "c'est encore pire si c'est des Juifs", c'est juger en fonction des origines des personnes, et non pas en fonction uniquement des actes et de leurs conséquences. C'est comme si, un
délit ou un crime ayant été perpétré, on disait que c'est encore pire si c'est un Arabe (ou un Noir, ou un Juif, ou un Asiatique, ou un Blanc...) qui en est le responsable.



siméon 15/03/2012 14:18

Mais vous alors, étant juif, comment considérez vous les sionistes ?
Hessel ne dit-il pas que c'est encore pire si c'est des juifs, parce qu'ils ont justement connu toute l'horreur de la shoa, de l'extermination, de cette abomination contre l'humanité ? et non pas
parce qu'un juif doit se comporter mieux qu'un autre!? C'est comme cela que je l'ai compris.
Je ressens son discours comme un appel à l'humanité justement.
Je ne sais pas si c'est un imposteur.
En tout cas, il fait appel à l'indignation, et à l'action contre ce qui nous indigne, en général. Je ne l'ai pas interprété comme une attaque contre les sionistes, mais qu'il dénonce des
souffrances, peu importe la race, le pays, la religion.
Mais je réflechirais à ce sujet, car cela m'étonne !

Marcoroz 15/03/2012 14:59



Les sionistes ? J'en suis.


 


Comment je considère les sionistes ? Comme je considère les syndicalistes, les restaurateurs, les pieds-noirs, les sportifs, les jazzmen, les cinéphiles ou les skieurs. 


 


Qu'est-ce qui est encore pire ? Pire que quoi ?


 


Vous ne savez pas si c'est un imposteur : je viens de vous expliquer pourquoi c'est un imposteur. Il se dit juif alors qu'il ne l'est pas, et il se dit juif uniquement dans le cadre de ses
attaques contre Israël. Il se dit corédacteur de la Déclaration des droits de l'homme, alors qu'il n'en a jamais écrit une seule ligne, un seul mot, une seule virgule. Il se fait passer pour un
rebelle, alors qu'il fait partie du système, et ses prises de position sont d'une désespérante banalité. 


 


Un appel à l'humanité ? Dirigé de façon exclusive contre ceux qui, justement, ont souffert de la Shoa ?


 


Il dénonce des souffrances, mais uniquement lorsque ces souffrances sont attribuables à Israël. A part ça, peu importe la race, le pays, la religion.


 


Il fait appel à l'indignation : l'indignation appartient au registre des émotions. Est-ce digne, de faire appel à l'émotion plutôt qu'à la raison ?


 


Eh bien, réfléchissez, ça au moins c'est une bonne idée. Mobilisez votre raison, plutôt que votre émotion.



siméon 15/03/2012 10:44

Bonjour,
je n'arrive pas à comprendre le sens de votre article, car vous dites que Stéphane Hessel n'est pas juif, mais qu'il se fait passer pour, et que c'est comme ça qu'il vend son livre parce qu'il tape
sur les sionistes , mais que vous pourriez faire pareil ?!
Je ne pense pas que son intention est de vendre, cet homme me parait sincère. De plus, ses bénéfices sur ce livre sont reversés entièrement pour une oeuvre. Aussi il a le courage de ses opinions,
car on n'ose plus dire "juif" ou "arabe" sans avoir peur de se faire traiter d'antisémite ou de raciste. C'est un être humain, et il parle avec son coeur.

Marcoroz 15/03/2012 11:01



Stéphane Hessel n'est pas juif mais se fait passer pour tel : c'est rigoureusement exact.


 


C'est comme cela qu'il vend son livre : oui, dans la mesure où le fait de passer pour juif est une des clés du succès quand on tape sur Israël. Jusqu'ici, vous avez très bien compris.


 


Je pourrais faire pareil ? Peut-être, mais moi je n'aurais pas besoin de m'inventer une identité juive, puisque je suis juif.


 


Cet homme vous paraît sincère ? Quand on est sincère, on ne truque pas son curriculum vitae. Quand on est sincère, on ne se présente pas sous de fausses qualités. Un homme qui se fait passer
pour juif alors qu'il ne l'est pas, et qui fait croire qu'il a participé à la rédaction de la Déclaration des droits de l'homme, alors que c'est absolument faux, ne peut pas être quelqu'un de
sincère.


 


Par ailleurs, un homme qui, prétendant dénoncer un certain nombre d'injustices et de scandales dans un contexte général, et mondial, fait d'Israël sa cible unique, ne me paraît pas être
un modèle de sincérité.


 


Son intention est de vendre, au sens large : pas nécessairement pour gagner de l'argent. Il s'agit moins de vendre un livre que de vendre une idée, un discours, une cause.


 


On peut parfaitement dire "juif" ou "arabe" sans se faire traiter d'antisémite ou de raciste.



Olbag 18/01/2012 10:44

Bonjour,
Je ne suis pas persuadé que vous fassiez un carton avec un pamphlet contre Israël. On sentirait trop le pseudo penseur qui se la pète, persuadé de faire partie du peuple élu.
Pas crédible.

Marcoroz 18/01/2012 10:52



Je vais vous confier un secret : je n'ai jamais eu sérieusement l'intention d'essayer.



Le Blog De Marcoroz

  • : Le blog de Marcoroz
  • Le blog de Marcoroz
  • : Un blog ... d'excellente tenue, tant sur le fond que sur la forme ... (Menahem) - Un des meilleurs blogs ... vos articles m'enchantent à chaque fois. (Pascal) - ... une belle plume, une vraie réflexion ... (Feenix) - ... rigueur, concision, et pas de langue de bois. (Spqr) - ... une œuvre de salubrité publique ... (Stella) - ... des idées et une approche intéressantes ... (Roland) - Beau, frais, lumineux comme ces rayons de soleil au matin ... (Pierre)
  • Contact

Libérez Pollard !

 Jonathan Pollard

Archives

עם ישראל חי

POUR SION JE NE ME TAIRAI PAS !
POUR JÉRUSALEM JE NE RESTERAI PAS SILENCIEUX ! (Isaïe 62:1)

Marcoroz