Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 19:16

 

Si j’en juge par les commentaires que mes articles inspirent, les formules subtiles de Daniel Sibony, les images fortes de Shmuel Trigano et autres considérations sur la guerre, sur la paix et sur les idéologies intéressent moins de monde que mes petites histoires d’insectes.

Palomena prasina 2aPalomena prasina 1aJe reviens donc sur l’histoire de ma punaise, qui a maintenant de la compagnie.  En effet, il y a deux ou trois semaines, j’ai aperçu sur une marche d’escalier une autre punaise des végétaux qui avait mal choisi son endroit pour hiberner. Là où elle se tenait immobile, les six fers en l’air, son espérance de survie était très limitée. Cette fois, il s’agissait de Palomena prasina. Très brune au moment où je l’ai recueillie, elle n’a pas tardé, elle aussi, à changer de couleur.

Si vous avez eu la curiosité de faire un tour chez Lucie, vous avez pu admirer ses superbes photos et vous savez que l’insecte qui cohabite avec ma petite maisonnée depuis plus de deux mois, Nezara viridula (forme torquata), est la punaise africaine du soja. Je peux même dire qu’il s’agit d’un mâle.

Nezara viridula est une engeance venue d’ailleurs, qui a tendance à se répandre dans nos contrées au détriment de l’espèce autochtone Palomena prasina. Le monde des punaises n’a donc pas échappé à ce genre de problème...

Leptoglossus occidentalisMais je me dois de mentionner également, parmi les punaises importées, Leptoglossus occidentalis, plus grande et surtout plus allongée. C’est la punaise américaine des résineux. J’en ai photographié un beau spécimen l’été dernier au sud de la Bretagne.

Leptoglossus 07aDe plus, on remarquera chez cette espèce la longueur des antennes, ainsi que la morphologie particulière des pattes arrières, très développées.

J’ai même pu réunir sur une même image deux espèces bien différentes, Leptoglossus occidentalis et une punaise européenne qui porte de très belles couleurs, Carpocoris purpurepennis.

2011-03-05 004Après un petit clash initial, mes deux pensionnaires semblent s’être habituées l’une à l’autre. Hier, elles ont même passé toute la matinée sur la même feuille. Elles ne restent pas toujours sur cette plante. Plusieurs fois, j’ai retrouvé la Nezara près de mon ordinateur, et un jour ma compagne l’a retrouvée dans notre chambre. La Palomena aussi s’offre de temps à autre une petite escapade : je l’ai même retrouvée un jour sur le paillasson d’un voisin.

 

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

Partager cet article

Repost 0
Published by Marcoroz - dans Autres Terriens
commenter cet article

commentaires

Marcoroz 08/03/2011 13:55


Attirée par un beau soleil, ma Palomena vient juste de quitter les lieux pour aller vivre sa vie dehors. Il me reste la Nezara qui se régale depuis hier soir d'un petit morceau de patate douce
(cuite) !


Le Blog De Marcoroz

  • : Le blog de Marcoroz
  • Le blog de Marcoroz
  • : Un blog ... d'excellente tenue, tant sur le fond que sur la forme ... (Menahem) - Un des meilleurs blogs ... vos articles m'enchantent à chaque fois. (Pascal) - ... une belle plume, une vraie réflexion ... (Feenix) - ... rigueur, concision, et pas de langue de bois. (Spqr) - ... une œuvre de salubrité publique ... (Stella) - ... des idées et une approche intéressantes ... (Roland) - Beau, frais, lumineux comme ces rayons de soleil au matin ... (Pierre)
  • Contact

Libérez Pollard !

 Jonathan Pollard

Archives

עם ישראל חי

POUR SION JE NE ME TAIRAI PAS !
POUR JÉRUSALEM JE NE RESTERAI PAS SILENCIEUX ! (Isaïe 62:1)

Marcoroz