Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 23:35

Variations sur un thème bien connu

Ceux qui, comme moi, expriment leurs préoccupations concernant le mal infligé aux animaux, sont régulièrement confrontés à des réactions comme celle à laquelle j’ai eu droit l’autre jour sur un forum électronique :

Ne croyez-vous pas qu’il y a d’autres barbaries plus urgentes à combattre ? Trop de gens ont de la compassion pour les animaux, mais pas pour les êtres humains. Moi, je suis plus sensible à la souffrance humaine, d’où qu’elle vienne, qu’à celle des animaux. Quand des êtres humains ne seront plus massacrés par milliers partout dans le monde, je pourrai avoir plus de compassion pour les animaux.

L’auteur de ce commentaire, peu importe son identité, m’écrivait aussi que mon discours lui semblait bien loin de ses préoccupations. Il ajoutait en substance : « Agissez autant que moi pour les humains, et nous en reparlerons. Les mots, c’est bien, mais les actes, c’est encore mieux. » Ignorait-il que je milite aussi pour les mêmes causes que lui ? C’est pourtant bien la raison pour laquelle je m’étais retrouvé sur sa page.

Pour éprouver la logique de ce genre de discours, transposons-le à d’autres exemples de causes :

 

BB-1.jpgÀ l’attention de ceux qui luttent pour les droits des femmes :

Ne croyez-vous pas qu’il y a d’autres injustices plus urgentes à combattre ? Trop de gens ont de la compassion pour les femmes, mais aucune pour les hommes. Moi, je suis plus sensible à la souffrance masculine, d’où qu’elle vienne, qu’à celle des femmes. Quand des hommes ne seront plus massacrés par milliers partout dans le monde, je pourrai avoir plus de compassion pour les femmes.

 

À l’attention de Paul Watson et de Sea Shepherd :

Ne croyez-vous pas qu’il y a d’autres barbaries plus urgentes à combattre ? Trop de gens ont de la compassion pour les mammifères marins, mais aucune pour les oiseaux. Moi, je suis plus sensible à la souffrance des oiseaux, d’où qu’elle vienne, qu’à celle des baleines. Quand des oiseaux ne seront plus massacrés par milliers partout dans le monde, je pourrai avoir plus de compassion pour les cétacés.

 

Mouette_en_vol.jpgÀ l’attention de la Ligue de protection des oiseaux :

Ne croyez-vous pas qu’il y a d’autres barbaries plus urgentes à combattre ? Trop de gens ont de la compassion pour les oiseaux, mais aucune pour les souris. Moi, je suis plus sensible à la souffrance des souris, d’où qu’elle vienne, qu’à celle des oiseaux. Quand des souris ne seront plus maltraitées par milliers partout dans le monde, je pourrai avoir plus de compassion pour les oiseaux.

 

À l’attention de Mère Teresa :

Ne croyez-vous pas qu’il y a d’autres injustices plus urgentes à combattre ? Trop de gens ont de la compassion pour les Indiens, mais aucune pour les Africains. Moi, je suis plus sensible à la souffrance des Africains, d’où qu’elle vienne, qu’à celle des Indiens. Quand des Africains ne seront plus massacrés par milliers, je pourrai avoir plus de compassion pour les Indiens. 

 

Scenes-de-rue-9678a.jpgÀ l’attention du mouvement Emmaüs :

 Ne croyez-vous pas qu’il y a d’autres injustices plus urgentes à combattre ? Trop de gens ont de la compassion pour les pauvres, mais aucune pour les malades. Moi, je suis plus sensible à la souffrance des malades qu’à celle des pauvres. Quand des malades n'agoniseront plus par milliers, je pourrai avoir plus de compassion pour les pauvres.

 

À l’attention des associations contre le cancer :

Ne croyez-vous pas qu’il y a d’autres maladies plus urgentes à combattre ? Trop de gens ont de la compassion pour les cancéreux, mais aucune pour les cardiaques. Moi, je suis plus sensible au problème des maladies cardiovasculaires qu’à celui du cancer. Quand des gens ne mourront plus de maladies cardiovasculaires par milliers, je pourrai montrer plus d’intérêt pour la lutte contre le cancer.

 

Etc., etc.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Miss caustic 02/09/2012 17:01

Pas de commentaire intelligent pour ce billet qui l'est lui.

Le Blog De Marcoroz

  • : Le blog de Marcoroz
  • Le blog de Marcoroz
  • : Un blog ... d'excellente tenue, tant sur le fond que sur la forme ... (Menahem) - Un des meilleurs blogs ... vos articles m'enchantent à chaque fois. (Pascal) - ... une belle plume, une vraie réflexion ... (Feenix) - ... rigueur, concision, et pas de langue de bois. (Spqr) - ... une œuvre de salubrité publique ... (Stella) - ... des idées et une approche intéressantes ... (Roland) - Beau, frais, lumineux comme ces rayons de soleil au matin ... (Pierre)
  • Contact

Libérez Pollard !

 Jonathan Pollard

Archives

עם ישראל חי

POUR SION JE NE ME TAIRAI PAS !
POUR JÉRUSALEM JE NE RESTERAI PAS SILENCIEUX ! (Isaïe 62:1)

Marcoroz